Le tapis de sol : quelle utilisation possible ?

Avoir son rectangle de parcelle à soi pour pratiquer son sport, que cela soit sur en collectif ou individuel, est conseillé. Mais il n’en demeure pas moins que le tapis de sol possède plusieurs fonctions et diffère d’un exercice à un autre.

Pourquoi bien choisir son tapis de sol ?

Tout d’abord, les tapis de sol existent en plusieurs épaisseurs et en plusieurs matières et cela pour une bonne raison. Un tapis mal choisi s’usera plus vite et quelques fois génèrera des gènes au niveau de certaines postures. Ensuite, chaque sport possède une panoplie de postures qui demandent certaines places, c’est la raison pour laquelle les tailles de tapis diffèrent. Ainsi il sera plus utile de connaitre les tapis adéquats pour chaque sport. Il existe des tapis de sol pliables et aussi non pliables, cela est aussi décisif vu l’exercice pratiqué.

Le tapis de Yoga : la spécificité

Le tapis de Yoga est antidérapant, ce qui implique que la matière soit beaucoup plus rigide et ainsi permette la réalisation des postures d’équilibres. De plus, ce type de tapis (pour yoga) est généralement plus long pour couvrir les postures comme les planches, etc. C’est dans l’optique de bien maitriser son sport qu’il est recommandé de choisir un tapis adéquat. Même au yoga certains tapis diffèrent selon les types de Yoga (dynamique ou doux).

Le tapis de Fitness : les qualités

Le tapis de Fitness est sans se tromper, le tapis le plus répandu, car il est abondant dans les salles de gym, dans les clubs de fitness ou les clubs de fitness en plein air. Ce genre de tapis est ultrarésistant, ce qui laisse la latitude de s’en servir avec des chaussures de sport. Sa résistance permettra au tapis de ne pas s’effriter suite aux mouvements de fitness. Ce tapis est le « must » en matière de gainage, d’abdos et aide aux exercices d’étirement. Mais il en existe bien d’autres et moins répandus