La randonnée : mieux qu’un loisir c’est un sport

La randonnée porte un nom plus complet « La randonnée pédestre » qui lui donne tout son sens. Mais en quoi consiste-t-elle, qu’est-ce qui la différencie des autres sports de marche ? Comment faire une randonnée en toute sécurité ?

La randonnée pédestre : notion et spécificité

C’est un loisir qui se transforme de nos jours en sport de bien-être. Il consiste en une marche dans un terrain de son choix pour une distance donnée déjà fixée au départ. Les professionnels ont fixé le plancher d’une randonnée qui s’élève à 10 000 pas pour une journée. En effet, elle se différencie du trekking par ses milieux variés (forêts, brousse, autoroute, ville, montagne) tandis que le trekking est exclusivement en milieu de montagne. Un sac à dos contenant, le couchage, un GPS, les affaires de rechange, des torches, etc sont vivement recommandés. Il est possible de faire une randonnée seule o en famille ou de faire appel à une compagnie spécialisée qui dépêchera un guide. Ce cas fait intervenir souvent la découverte d’autres personnes et a comme défi de suivre les instructions tout en obtenant satisfaction.

La randonnée pédestre : la sécurité

Se munir d’un cardiofréquencemètre pour mesurer l’activité cardiaque qui ne doit pas dépasser 220 et est conseillé pour plus de prudence d’avoisiner les 65 % de ce chiffre. Il ne faut non plus oublier votre podomètre, car la déshydratation entraine des maux bien insoupçonnés. Ces maux s’avèrent bien handicapants pour le reste de la randonnée pour cela il faut aussi avoir l’aval de son médecin avant de s’y lancer. Parce qu’une journée de santé= huit jours de santé, il importe de bien préparer sa randonnée, en prenant soin de calculer les conditions météorologiques. De plus il faut se préparer physiquement, car le poids du sac plus le poids du randonneur sont mis à rudes épreuves par les dénivelés.